France
URL courte
33698
S'abonner

Selon le chroniqueur Guillaume Durand, son collègue sur Radio Classique, Philippe Tesson, n'a pas peur de dire ce qu'il pense des anciens chefs de l'État. Ce dernier a ainsi traité Nicolas Sarkozy de «psychopathe» et Français Hollande d’«archinul». Cependant, pour M.Durand, cette liberté de ton est une force.

Le chroniqueur Guillaume Durand a parlé de son travail sur Radio Classique dans une interview accordée au Parisien. Il se sent ainsi «toujours aussi bien dans cette rédaction de gens passionnés par la musique et la politique». M.Durand l’affirme: «personne n’a le cerveau formaté».

Pour le prouver, il a pris en exemple l'un de ses collègues, Philippe Tesson:

«II adore Sarko mais le traite de psychopathe. Il trouve Hollande très sympathique, mais archinul».

Néanmoins, ce franc-parler est pour lui un avantage: «Contrairement aux grandes radios qui font plus d'audiences que nous, on ne cherche pas à plaire à tout le monde».

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
L’embargo chinois se renforce contre l’Australie, «chien de garde des États-Unis», selon Pékin
Tags:
Nicolas Sarkozy, François Hollande, radio, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook