Ecoutez Radio Sputnik
    François Bayrou

    François Bayrou explique son lancer de manteau polémique - vidéo

    © Flickr / KP M
    France
    URL courte
    482085
    S'abonner

    Le maire de Pau se retrouve au cœur d’une polémique après avoir jeté son manteau à une collaboratrice le 14 novembre dernier. La scène, filmée, a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux. De son côté, l’homme politique n’a pas hésité à tourner la situation en dérision, réfutant tout mépris.

    Une vidéo montrant François Bayrou jeter son manteau à l’un de ses assistants a été massivement relayée sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Son geste ayant provoqué une vague de réactions, l’homme a décidé de s’exprimer sur Twitter.

    Jeudi 14 novembre, alors qu’il se rendait à l’hôtel de ville, le maire de Pau a en effet jeté son manteau à une collaboratrice, avec une certaine désinvolture. Une vidéo de son geste avait alors circulé sur les réseaux sociaux, où les internautes s’étaient indignés.

    Nombreux sont ceux qui dénoncent un comportement hautain et méprisant ou le comparent au personnage interprété par Meryl Streep dans «Le diable s’habille en Prada».

    ​Face aux critiques, François Bayrou a choisi de jouer la carte de l’humour.

    «Autrefois, on lançait la jarretière de la mariée pour savoir qui convolerait dans l’année. À la mairie de Pau, le dispositif a été amélioré: celui ou celle qui est capable de se saisir du manteau sans faire d’en-avant reçoit une promotion. C’est Isabelle Deluga qui a gagné!», a-t-il tweeté.

    ​«Il n’y a aucun mépris là-dedans»

    Le maire de Pau a par ailleurs assuré au quotidien Sud Ouest qu’il ne s’agissait aucunement d’une marque de mépris.

    «Je suis sorti de la voiture et j’ai lancé mon manteau à mon attachée de presse qui m’a fait un signe pour l’enlever. Il n’y aucun mépris là-dedans. C’est une attitude inimaginable au regard du rapport totalement fraternel et amical que j’ai avec mes équipes proches».

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Tags:
    mépris, polémique, Édouard Philippe, François Bayrou, Pau
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik