Ecoutez Radio Sputnik
    Toulouse

    Pont effondré au nord de Toulouse: un nouveau corps, celui du chauffeur d'un camion, repêché - images

    © CC BY-SA 2.0 / Francois R THOMAS / Toulouse,
    France
    URL courte
    9221149
    S'abonner

    Un pont s'est effondré ce 18 novembre à Mirepoix-sur-Tarn au nord-est de Toulouse. Selon des pompiers, un camion et une voiture sont tombés dans le Tarn. Le premier bilan a fait état d'une adolescente morte âgée de 15 ans. Ensuite, un autre corps a été repêché, selon RTL.

    Un camion et une voiture ont été précipités dans le Tarn ce 18 novembre au matin, après qu'un pont suspendu de Mirepoix-sur-Tarn s'est effondré.

    Ce qu'il s'est passé

    ​Selon La Dépêche du Midi, un poids lourd dont le tonnage était supérieur à la limite autorisée se serait engagé sur le pont. Une voiture qui franchissait en même temps le pont a chuté dans la rivière avec une adolescente de 15 ans et un de ses parents à son bord.

    France Bleu rapporte que, selon le préfet, trois véhicules sont tombés dans le Tarn: un camion, une voiture et un véhicule utilitaire, qui aurait été emporté par le courant.

    Selon les informations de La Dépêche du Midi, un bus scolaire avait franchi le pont quelques instants avant son effondrement.

    Victimes de l'accident

    Le préfet de Haute-Garonne a confirmé que la jeune fille était décédée. Sept autres personnes ont été blessées.

    Une adolescente de 15 ans a été tuée et plusieurs personnes ont «probablement» disparu après l'effondrement du pont enjambant la rivière à Mirepoix-sur-Tarn, dans le sud-ouest de la France, a-t-on appris auprès de la préfecture, du parquet et des pompiers.

    «On recense d'ores-et-déjà une victime de 15 ans, sa mère [...] qui était dans le véhicule a pu être sauvée, notamment par des témoins», a indiqué le procureur de Toulouse Dominique Alzéari.

    Il y a «probablement plusieurs disparus, potentiellement le chauffeur du camion» et, «peut-être», celui d'un éventuel troisième véhicule, a précisé le préfet Étienne Guyot.

    Selon les informations de RTL, un second corps a été repêché. Il s'agirait du conducteur du poids-lourd.

    Par la suite, ces informations ont été confirmées à l'AFP par le maire et une source proche des secours.

    «Le corps, qui se trouve dans la cabine du camion» tombé dans le Tarn, «n'a pas encore été désincarcéré», a précisé à l'agence de presse le maire, Éric Oget.

    Opération de sauvetage

    De nombreux secours sont sur place.

    Trois hélicoptères sont utilisés par les secours.

    État du pont

    Le pont, qui avait «fait, semble-t-il, l'objet d'un suivi correct», selon le procureur de Toulouse, ne présentait «aucun problème de structure» lors de sa dernière inspection «détaillée en 2017» selon le Conseil départemental.

    Ouverture d'une enquête

    Le gouvernement a annoncé le lancement immédiat d'investigations par le Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT).

    «À cette heure, on ignore encore les causes précises de l'accident», selon le communiqué du ministère de la Transition écologique et solidaire, cité par l'AFP.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Réforme des retraites: Delevoye déclare finalement 13 mandats et regrette une «erreur»
    Tags:
    effondrement, Tarn, pont, Toulouse, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik