Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme avec un téléphone (image d'illustration)

    Un harceleur téléphonique bombarde la police de plus de 5.000 appels en un mois

    CC0 / TeroVesalainen
    France
    URL courte
    584
    S'abonner

    Après avoir passé plus de 5.000 appels téléphoniques en un mois visant des commissariats en France, un homme de 46 ans a été interpellé et placé en garde à vue, indique l’AFP. Le malfaiteur est récidiviste, à peine sorti de prison, après avoir été condamné pour des faits similaires.

    Un homme de 46 ans a été interpellé le 28 novembre dans le Rhône, soupçonné d'avoir harcelé par téléphone bon nombre de commissariats en France avec 5.300 appels à son compteur entre fin octobre et fin novembre, a appris l’AFP auprès de la police.

    «Il s'agissait d'appels malveillants à caractère sexuel et d'outrages», précise la police, confirmant partiellement une information de Lyon Mag et évoquant un rythme moyen sur la période de plus de 150 appels par jour.

    L'homme, sans emploi et domicilié dans un foyer, était sorti de prison fin août après une condamnation pour des faits similaires. Dès le lendemain de sa libération, il achetait un nouveau téléphone.

    Arrêté à Villefranche-sur-Saône, il a été placé en garde à vue.

    Lire aussi:

    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Tags:
    garde à vue, prison, commissariat, harcèlement, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik