France
URL courte
7330
S'abonner

«Une mort suspecte» a été constatée par les enquêteurs de la police judiciaire de Paris, où une femme d’origine asiatique a été retrouvée égorgée à son domicile. L’arme du crime n’ayant pas été découverte sur les lieux, les trois membres de la famille de la victime ont été placés en garde à vue, selon Le Parisien.

Tard dans la soirée du 7 décembre, un homme a signalé la mort de sa femme aux fonctionnaires du service de police de nuit. La victime, d’origine asiatique, aurait été retrouvée par son époux «dans leur appartement avec une plaie importante au niveau de la carotide», a indiqué une source proche de l’enquête, informe Le Parisien. Les faits se sont déroulés dans le 17e arrondissement de Paris, rue Gauthey.

C’est vers 23h20 que les forces de l’ordre ont reçu l’appel du mari. Les services de nuit ont constaté la mort de la femme. Sur les lieux se trouvaient deux autres membres de la famille: la sœur de l’époux et son mari.

Mort «suspecte»

Toujours selon la même source, «le couteau n'a pas pu être retrouvé dans l'appartement ce qui rend cette mort d'autant plus suspecte».

L’interrogatoire des voisins n’a pas permis de découvrir d’autres éléments.

«Pour l'heure, on ne comprend pas comment cette femme a été égorgée et c'est pour cette raison que les trois membres de sa famille qui se trouvaient là ont été placés en garde à vue».

Dans les jours à venir, la police judiciaire tentera d’étudier la personnalité de la victime pour établir si elle avait des raisons de se suicider ou s’il s’agissait d’un meurtre.

Marche contre les violences sexuelles et sexistes à Paris

Des milliers de manifestantes se sont rassemblées le 23 novembre pour marcher contre les violences sexuelles et sexistes.

Un décompte de l’AFP a dévoilé qu'au moins 116 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint depuis le début de l’année. Quelque 213.000 femmes majeures sont victimes chaque année de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Le coronavirus fera-t-il de la Chine le nouveau maître du monde?
Tags:
féminicide, arme blanche, Paris, femmes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook