France
URL courte
Le couple Balkany face à la justice (33)
22018
S'abonner

En colère depuis la publication de photos montrant Patrick Balkany amaigri à l’hôpital, sa femme, Isabelle Balkany, a exprimé s’est emportée contre l’hebdomadaire Paris Match dans une interview accordée à C à vous. Elle a indiqué avoir demandé à ses avocats de réagir à ces faits.

Isabelle Balkany est indignée par le dernier numéro de l’hebdomadaire Paris Match qui a publié, mercredi 18 décembre, des photos de son mari, Patrick Balkany. Elle a exprimé son mécontentement dans une interview avec l'équipe de C à vous sur France 5, jeudi 19 décembre.

Sur les photos publiées, le maire de Levallois-Perret apparaît amaigri, à l’hôpital parisien Cochin. Selon Morandini, il y a quelques jours, M.Balkany a été transféré de la prison de la Santé vers l’unité gastro-entérologie pour une «grave occlusion intestinale».

«Vous avez certains qui se prétendent être des confrères, des journalistes, entre guillemets. Je mets des guillemets parce que j'ai été journaliste. C'est mon métier et je ne le reconnais plus», a commencé Mme Balkany, en commentant la publication faite par Paris Match.

«Tout le monde a vu l'état de santé de Patrick sur ces photos», a-t-elle déclaré au micro de C à vous, en colère, en précisant que «c'est indécent et obscène».

Dans cette interview, Isabelle Balkany a ajouté qu’elle était «choquée» par cette situation. En outre, elle a précisé avoir demandé à ses avocats de «faire ce qu’il fallait».

«Je suis en colère. Vous savez, je suis de la génération de mai-68 et je sens que je vais remonter sur une barricade», a-t-elle conclu.

L’opinion de l’avocat

Dans une interview à BFM TV, mercredi 18 décembre, l'avocat d'Isabelle Balkany, Pierre-Olivier Sur, a dénoncé une photo «obscène».

«C'est une photo qui me touche et qui me frappe et que je trouve scandaleuse. On ne photographie pas quelqu'un à l'hôpital. C'est quelque chose, qui, en termes de liberté publique et de droits humains, est absolument détestable et abject», a-t-il expliqué.

Les problèmes de santé

Au cours du procès en appel pour fraude fiscale qui a débuté mercredi 12 décembre, le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany était apparu très amaigri dans le box des prévenus. Après une heure de débats, Isabelle Balkany avait demandé à pouvoir donner des médicaments à son mari qui «souffre du dos».

M.Balkany est incarcéré depuis le 13 septembre. Ce mercredi 18 décembre, l’accusation a requis quatre ans de prison ferme avec incarcération immédiate contre le maire de Levallois-Perret, et quatre ans dont deux avec sursis contre son épouse, Isabelle Balkany. Le couple est jugé en appel à Paris pour fraude fiscale. Les deux époux avaient été condamnés à dix ans d'inéligibilité.

Dossier:
Le couple Balkany face à la justice (33)

Lire aussi:

Importante flambée des hospitalisations en France pour la première fois en plus de deux mois
Le bras droit de Raoult assure que tout s'améliore à Marseille et ne comprend pas la décision du gouvernement
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
«Vivez à fond, tombez malades»: l'appel de Nicolas Bedos crée la polémique
Tags:
Isabelle Balkany, Patrick Balkany, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook