France
URL courte
23349
S'abonner

Un livreur de La Poste a agressé le 20 décembre à Saint-Denis un quinquagénaire et est reparti avec son colis.

Âgé de 58 ans, cet ancien contrôleur de la RATP ne s’attendait pas à ce que la visite d’un postier, à quelques jours de Noël, lui coûte un œil tuméfié et une arcade ouverte. Cependant, c’est ce qui lui est arrivé vendredi 20 décembre à son domicile à Saint-Denis.

Selon Le Parisien, après avoir sonné à la porte, le livreur ne voulait pas attendre le destinataire et a décidé de repartir laissant le paquet sur le seuil, mais Joé et sa femme ont ouvert la porte alors qu’il était encore là.

«Ma femme lui a fait comprendre que ce n'était pas sérieux, car le colis risquait d'être volé. Il est alors revenu en furie. Il nous a arraché le colis des mains et m'a mis deux coups de poing à la tête», a expliqué la victime au quotidien.

Colis volé

Le colis sous le bras, l’agresseur s'est finalement enfuit à bord d'un véhicule d'une société de location. La fille de Joé, qui avait passé commande auprès d'Amazon, a déjà saisi son service réclamation et a ouvert un litige à La Poste.

Alors que Joé critique «l'ubérisation de la société» et la sous-traitance des livraisons, La Poste explique au quotidien que pendant la période des fêtes de fin d'année, elle doit traiter «un flux de colis trois fois plus important qu'à l'accoutumée». Toutefois, le groupe assure qu’une enquête interne pour déterminer les circonstances des faits a été ouverte.

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
victimes, Saint-Denis, colis, poste
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook