France
URL courte
11365
S'abonner

Les forces de l’ordre ont eu recours à leurs armes de service contre un fuyard qui a tenté de les percuter avec sa voiture. La course-poursuite près de Lyon s’est terminée par de nombreux tirs, la voiture du suspect ayant reçu 12 impacts de balles.

Dans la nuit du 4 au 5 janvier, une patrouille du commissariat de Givors a répondu à de nombreux signalements pour des incidents dans un établissement de nuit, à Ternay, à proximité de Lyon. Une fois sur les lieux, les forces de l’ordre se sont mises à la poursuite d’une Peugeot 207 qui, au moment de leur arrivée, faisait un demi-tour brusque pour partir, selon Le Progrès.

Après avoir reçu de nombreux avertissements, le fuyard ne s’est cependant pas arrêté et a accéléré. Afin d’échapper à la police, il a procédé à des manœuvres risquées en prenant parfois des bretelles d’accès à contre-sens.

Le fuyard tente de percuter les policiers

Les forces de l’ordre ont par la suite barré la route au fuyard en l’obligeant à s’arrêter et sont sorties de leur voiture pour procéder à l’interpellation. Cependant le suspect, toujours au volant, a fait une marche arrière et a brutalement accéléré en direction des policiers.

L’un d’eux s’est jeté au sol afin de ne pas être percuté par la voiture. C’est à ce moment que ses collègues ont ouvert le feu. Selon le quotidien, ils ont tiré 18 fois en touchant par balle 12 fois la Peugeot 207.

Bien qu’il se soit finalement arrêté, le fuyard de 33 ans déjà connu de la police s’est toutefois rebellé contre son interpellation. Menotté, il a été par la suite placé en garde à vue et doit être déféré le 6 janvier.

Lire aussi:

Il dit être contaminé et tousse sur les gendarmes venus l’interpeller pour violences conjugales
Macron dénonce la médiatisation de l’aide russe envoyée à l’Italie
«Qu’il ferme sa gueule!»: Cohn-Bendit attaque vulgairement le professeur Raoult en plein direct – vidéo
Tags:
balles, tirs, course-poursuite, France, Lyon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook