France
URL courte
15384
S'abonner

Devenu une figure de la forêt de Laigue, dans l’Oise, un cerf surnommé Black a été tué lors d’une chasse à courre samedi 4 janvier. Suite à cela, l’association Abolissons la vénerie aujourd’hui (AVA) déplore la disparition de cet animal emblématique. Les chasseurs expliquent ne pas l’avoir abattu intentionnellement.

L’un des animaux les plus imposants et rares de la forêt de Laigue s’est éteint samedi 4 janvier. En effet, un cerf de huit à neuf ans particulièrement apprécié et surnommé Black a été abattu lors d’une chasse à courre, rapporte France 3.

Selon la chaîne, l’association Abolissons la vénerie aujourd’hui (AVA), qui dénonce le «sacrifice d’un symbole», soupçonne que la chasse de l’animal n’a pas été effectuée selon les règles de la vénerie.

D’après deux témoins présents en forêt de Laigue ce jour-là, cités par le média, les chasseurs de l’équipage de Rivecourt, dans l’Oise, poursuivaient un jeune cerf lorsqu’ils ont croisé le chemin de Black.

«Il est plus beau que celui qu'ils chassaient, alors ils décident de le débusquer lui, raconte Stanislas Broniszewski, membre de l'AVA. Aucun statut particulier ne protège ce genre d'animal: il est justement plus vulnérable en raison de sa beauté».

Le cerf, doté d'une ramure de 18 cors, s’est alors enfui face aux chiens. Il est précisé qu’il a traversé à la nage un étang, et a fini par se coincer contre un grillage, avant d'être tué.

«Normalement, les règles de la vénerie dictent de ne traquer qu'un animal par chasse», souligne M.Broniszewski dans une interview à Oise Hebdo.

Une proie inattendue

À son tour, la société de vénerie mise en cause a déclaré à Oise Hebdo qu'il «n'y a eu aucun manquement» et que la règle rappelée par l'AVA n'est que «de bon sens»: «Si on fatigue un animal pendant une heure et qu'on fatigue aussi les chiens, on a moins de chances de prendre un autre animal en changeant de piste», a-t-elle expliqué. Selon elle, les chiens auraient changé de proie pour ce cerf sans que les chasseurs n’ordonnent quoi que ce soit.

«On a été alertés par deux personnes qui suivent habituellement la chasse à courre. Ils se disent révoltés», souligne M.Broniszewski de l’AVA.

En outre, l’ex-ministre et sénatrice de l’Oise Laurence Rossignol a fait part de son indignation face à la nouvelle dans une publication sur Twitter.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
cerfs, forêt, chasse, Oise, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik