France
URL courte
5125
S'abonner

Une radiographie a révélé l’origine des douleurs insupportables qu’une jeune femme a endurées, notamment dues à une lame de couteau plantée dans sa gorge depuis deux semaines. Elle avait été poignardée par son compagnon le soir du réveillon dans les Yvelines.

Deux semaines après avoir été soignée à l’hôpital, blessée à la joue par son compagnon, une femme de 28 ans s’est à nouveau présentée aux urgences de l’hôpital de Poissy, dans les Yvelines. Elle se plaignait de douleurs insupportables à l’endroit de sa plaie, relate Le Parisien.

Afin d’établir l’origine de la douleur, les médecins ont réalisé une radiographie qui a révélé que la femme avait… une lame métallique plantée dans la gorge.

Elle a été immédiatement transportée à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière où elle devait se faire opérer.

Selon un médecin urgentiste cité par le quotidien, «il est probable que la lame du couteau se soit cassée dans l'os de la mâchoire». Cependant, les gens peuvent vivre avec, car «le métal est une matière neutre», a-t-il précisé.

Poignardée lors d’une dispute

La présence d’un corps étranger dans la joue de la patiente d’origine moldave n’avait pas été découverte lorsqu’elle s’était rendue aux urgences dans la nuit du 31 décembre après avoir été poignardée par son compagnon pendant une dispute. La femme avait des difficultés à s’exprimer en français, a indiqué une source proche du dossier cité par le quotidien.

Une enquête a été ouverte au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine pour investiguer sur la manière dont la femme avait été blessée.

Toujours d’après la même source, «il y aura des éléments à vérifier. Elle sera auditionnée avec un interprète dès que son état de santé le permettra». Son compagnon sera également interrogé.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
Tags:
blessés, violences conjugales, Yvelines, attaque au couteau
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook