France
URL courte
171813
S'abonner

Inaugurée face à la mer le 8 février à Nice, la statue de Jacques Chirac a à nouveau été vandalisée samedi 15 février. Après que deux doigts d’une main ont été cassés moins d’une semaine après son installation, des individus l’ont dégradée en tentant de l’escalader.

La statue de Jacques Chirac installée samedi 8 février sur le front de mer à Nice a été à nouveau dégradée, annonce sur son compte Twitter le maire de la ville, Christian Estrosi.

Il affirme que plusieurs individus l’ont escaladée samedi 15 février. Le maire a indiqué vouloir déposer plainte après cet acte de vandalisme.

Les malfaiteurs ont été filmés dans la soirée du samedi 15 février en train de dégrader le monument. M.Estrosi a ajouté que la police municipale disposait de toutes les images.

En outre, dans sa publication, il a dénoncé «des comportements inadmissibles et imbéciles», soulignant avoir l’intention de surélever ou renforcer sa sécurisation pour empêcher ces dégradations à répétition.

Deux doigts d’une main cassés

La ville de Nice a déjà porté plainte après que des doigts d’une main ont été cassés par cinq suspects moins d’une semaine après son inauguration.

La statue de l’ancien Président de la République, créée par le sculpteur Patrick Frega, a été inaugurée en présence de plusieurs personnalités, parmi lesquelles Christian Estrosi et la fille cadette de Jacques Chirac, Claude Chirac. 

En outre, la cité du parc avoisinant a été rebaptisée «cours Jacques Chirac».

Lire aussi:

La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Tags:
Christian Estrosi, dégradation, vandalisme, statue, Nice, Jacques Chirac, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook