France
URL courte
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (56)
9135174
S'abonner

Après la mise en ligne et la diffusion de vidéos intimes de l’ex-candidat à la mairie de Paris, sa femme Julia Minkowski a décidé de rester auprès de son mari et de le soutenir dans cette épreuve, a relaté Paris Match.

Dans son numéro du 20 février, le magazine Paris Match révèle que Benjamin Griveaux aurait eu une discussion avec sa femme, le 12 février, jour où il a pris connaissance de l’existence de ces vidéos compromettantes. «L’urgence, c’était de voir sa femme, Julia Minkowski, pour régler la question avec elle», a confié un proche du politique. Son épouse, avocate, avec qui il a eu trois enfants, a malgré tout décidé de rester et de le soutenir.

«Julia a été impériale. Un vrai roc», a commenté la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, auprès de Paris Match.

Un communicant de l’ex-candidat de La République en marche (LREM) à la mairie de Paris a indiqué qu’ils ont décidé «d’affronter la situation ensemble», affirmant que «c’est un couple fort».

Le 14 février, deux jours après cette révélation, Benjamin Griveaux a annoncé le retrait de sa candidature, déclarant que «des attaques ignobles» ont mis en cause sa vie privée. Les médias ont rapidement révélé le nom de la destinataire de ces vidéos, Alexandra de Taddeo, étudiante de 29 ans et compagne actuelle de l’activiste Piotr Pavlenski, qui a avoué les avoir «volées» et publiées lui-même.

Le Russe a revendiqué cet acte pour dénoncer l’hypocrisie du candidat, lui reprochant de défendre des valeurs familiales sans les respecter lui-même. «Ça ne me dérange pas que les gens aient la sexualité qu’ils veulent [...] mais ils doivent être honnêtes. Mais lui veut être le chef de la ville et il ment aux électeurs», avait-il justifié.

Le couple victime d’insultes et de menaces de mort

Toujours selon les informations de Paris Match, Benjamin Griveaux et sa compagne font régulièrement l’objet d’insultes et de menaces de mort depuis décembre 2018. Julia Minkowski a reçu des messages et appels anonymes à son bureau tels que: «On sait où sont tes enfants», «On va te faire la peau».

Des tentatives d’intimidation qui semblent liées à la proximité de longue date entre l’ex-candidat LREM et Emmanuel Macron. Pendant les manifestations des Gilets jaunes, le samedi, il n’osait plus sortir de chez lui, a indiqué le magazine.

Dossier:
Pavlenski publie des vidéos X de Benjamin Griveaux (56)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
épreuve, soutien, Paris Match, scandale, épouse, Benjamin Griveaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook