France
URL courte
348
S'abonner

Hospitalisé par crainte d’être contaminé par le coronavirus, un policier d’un commissariat de Strasbourg qui était de retour d’Italie n’avait qu’une grippe, selon les résultats de ses tests sanguins, fait savoir France 3.

Soupçonné d’être contaminé au nouveau type de coronavirus, un policier de retour d’Italie et présentant des symptômes pouvant être ceux de la nouvelle maladie a été hospitalisé ce mardi 25 février matin, à Strasbourg, relate France 3.

Après être arrivé au travail ce lundi, il s’est senti mal et a eu de la fièvre pendant la journée. Aussi, a-t-il décidé de prévenir sa direction de cette situation.

En prenant en compte qu’il venait de rentrer de la région italienne de Vénétie où le nombre de cas de contamination au COVID-19 est élevé, le fonctionnaire a été hospitalisé au Nouvel hôpital civil de Strasbourg. En outre, tous les collègues qui ont été en contact avec lui pendant la journée de travail ont également été placés en isolation à domicile.

Quand les résultats des tests sanguins du policier hospitalisé sont arrivés, il s’est avéré qu’il avait la grippe. De ce fait, la mesure d’isolement de ses collègues a été levée.

Un commissariat de Paris fermé par crainte du coronavirus

Lundi 24 février, un commissariat du XIIIe arrondissement de Paris avait été confiné après une suspicion de contamination au coronavirus. Selon une source policière, cette mesure a été prise après qu’«une ressortissante chinoise qui était venue porter plainte ne s'est pas sentie bien». Toutefois, quelques heures après, le doute a été levé et le cas ne relevé pas du coronavirus.

Lire aussi:

«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Covid-19, en continu: la France n’est pas «encore au pic épidémique», prévient Véran
Quand La Poste cachait un immense stock de masques en période de pandémie
Tags:
France, Covid-19, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook