France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
231151
S'abonner

La France compte 186 décès supplémentaires et le bilan de l’épidémie de Covid-19 s’élève désormais à 860 morts, a annoncé le ministre français des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran.

Le coronavirus a tué 186 personnes de plus en France ces dernières 24 heures, portant le bilan total à 860 décès, a déclaré le ministre français des Solidarités et de la Santé Olivier Véran lors d’un point de situation sur le Covid-19 du 23 mars.

«Au total, 19.856 patients ont été confirmés pour le coronavirus par tests biologiques, soit une augmentation de 3.067 malades diagnostiqués en 24 heures. Ce sont désormais 8.675 malades qui sont hospitalisés en France, soit 1.435 de plus», a indiqué M.Veran au début du point presse.

Deux nouveaux médecins, un généraliste et un gynécologue, ont trouvé la mort en dans l’exercice de leur profession, a confirmé M.Véran.

Au total, «2.082 patients son actuellement en réanimation, soit 335 personnes de plus qu’hier».

Masques de protection 

Le ministre a noté que les autorités sanitaires devaient gérer des «stocks fragiles» de masques de protection «dans un contexte d’incertitude lié au contexte mondial».

«Cette semaine, 20 millions de masques chirurgicaux et FFP2 seront livrés aux hôpitaux et aux EHPAD de toute la France, en privilégiant toujours les zones de circulation active du virus. En plus de ces 20 millions de masques, nous préparons d’ores et déjà une nouvelle livraison de masques destinés cette fois aux soignants en ville et qui sera effective au plus tard au début de la semaine prochaine», a précisé le ministre.

Traitement du coronavirus

M.Véran a également indiqué que le Haut conseil de santé publique recommandait de ne pas utiliser l'hydroxychloroquine, sauf pour des formes graves de coronavirus.

«Le Haut conseil recommande de ne pas utiliser ce traitement en l'absence de recommandation, à l'exception de formes graves, hospitalières, sur décision collégiale des médecins et sous surveillance médicale stricte. Le Haut conseil exclut toute prescription dans la population générale ou pour des formes non sévères à ce stade, en l'absence de toute donnée probante», a-t-il déclaré.

M.Véran a appelé à faire confiance aux chercheurs et médecins mobilisés pour trouver un remède et à attendre les résultats des études cliniques en cours qui portent sur 3.200 malades en Europe et 800 malades en France.

«Ces études avancent. Elles prennent encore quelques jours. Elles sont indispensables en France comme dans le reste du monde pour soigner toujours les malades avec la meilleure efficacité sans jamais les mettre en danger», a affirmé le ministre.

Il a promis de rendre publics tous les résultats de ces études cliniques, y compris les intermédiaires.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Navire turc arraisonné par une frégate allemande, Ankara fulmine
Tags:
ministère français de la Santé, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook