France
URL courte
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)
191183
S'abonner

Des individus déguisés en gendarmes et postés sur les routes de plusieurs départements français ont essayé de faire payer 135 euros à des automobilistes, en guise d’amende dans le cadre de faux contrôles du confinement.

Même après l’annonce du confinement dans l’ensemble de la France, il semble que certains, non contents de transgresser les règles établies en vue d’enrayer la progression de la pandémie, tentent encore d’en tirer profit.

Ainsi, à Tarnas, dans les Landes, deux individus n’ont pas hésité à se déguiser en gendarmes pour soutirer de l’argent aux automobilistes. Munis d’un brassard orange portant le mot Gendarmerie, ils ont procédé lundi 23 mars à des contrôles routiers, a relaté France Bleu. C’est en prétextant le non-respect des règles de confinement qu’ils réclamaient 135 euros en espèces à des conducteurs.

«Un automobiliste leur a présenté son attestation, et les deux individus lui ont réclamé le versement immédiat de 135 euros en liquide, a déclaré le colonel Laurent Langelier à la radio. C'est quand ils lui ont demandé de l'accompagner au distributeur automatique de billets que l'automobiliste a flairé l'arnaque et a pris la fuite.»

Dans ce contexte, les gendarmes des Landes publient un avertissement et rappellent que les hommes en civil qui procèdent aux contrôles «doivent être porteurs d’un brassard gendarmerie de couleur grise ou blanche, avec une bande tricolore».

En outre, «ils doivent être en mesure, sur votre demande, de vous présenter leur carte professionnelle».
Enfin, le règlement d’une amende en espèces est une procédure rare et essentiellement réservée aux étrangers.

Même arnaque dans la Sarthe et le Morbihan

La gendarmerie du Morbihan a lancé un appel à la vigilance ce 24 mars, rappelant que «les gendarmes agissent quasi exclusivement en tenue».

Elle rappelle en outre que le brassard Gendarmerie est «tricolore, de couleur blanche ou grise.

La Sarthe n’a pas été épargnée non plus par ce «mouvement» et sa gendarmerie met elle aussi en garde ce mardi contre de faux contrôles organisés par «des individus en civil et usant faussement de la qualité de gendarme en portant un faux brassard Gendarmerie», indique France Bleu. Elle rappelle que les gendarmes en opération portent une tenue complète et peuvent présenter une carte professionnelle avec leur photo.

Dossier:
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)

Lire aussi:

Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Space X, pétrole, G7: de quoi se sont entretenus au téléphone Poutine et Trump
Tags:
gendarmes, route, confinement, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook