France
URL courte
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)
14268
S'abonner

Installé au Croisic avec sa famille le temps du confinement, Geoffroy Roux de Bezieux aurait continué à se déplacer vers Paris. En effet, Ouest-France a pu surprendre le patron du Medef alors que celui-ci prétendait faire du télétravail.

Après l’instauration du confinement dû au coronavirus, le président du Medef Geoffroy Roux de Bezieux, qui s’est installé pour cette période au Croisic, est reparti de temps à autre à Paris pour travailler, «comme si de rien n’était», annonce Ouest-France.

Interrogé par le journal, le Medef a répondu que leur patron résidait bien, en ce moment, au Croisic: «c’est là que sa famille a choisi de rester», tout en reconnaissant l’un de ses déplacements: «sur son lieu de travail, au Medef, pour participer à une réunion du conseil exécutif».

Contacté par Ouest-France, Geoffroy Roux de Bezieux n’a pas souhaité s’exprimer.

Une entorse à ses propres déclarations

Le 23 mars sur France Info, Geoffroy Roux de Bezieux a invité les chefs d’entreprise à garder leur sang-froid en cette période de crise. Il a assuré que pour «sa part», il était «partiellement à son «domicile, et partiellement seul en télétravail, ça dépend des jours».

Et d’ajouter «il est essentiel de respecter dans les lieux de travail les conditions sanitaires et les gestes de distanciation».

Dossier:
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)

Lire aussi:

Rivotril: «euthanasie hors-cadre» ou «ne pas laisser souffrir quelqu’un pleinement conscient»?
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Tags:
confinement, Covid-19, France, Mouvement des entreprises de France (Medef)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook