France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
11861294
S'abonner

Marina Carrère d'Encausse, animatrice de télévision et médecin, a reconnu que les autorités avaient menti en disant que les masques n’étaient pas efficaces contre le coronavirus. Ce mensonge a été formulé délibérément pour «une bonne cause», notamment, pour les réserver au personnel soignant, a-t-elle déclaré à Europe 1.

En dénonçant une inutilité des masques, idée largement diffusée au début de l’épidémie de coronavirus en France, la présentatrice de télévision et médecin Marina Carrère d'Encausse a justifié le mensonge «pour une bonne cause» élaboré sciemment par les autorités sanitaires.

Lorsque la France a été confrontée à la pénurie des masques, de fausses informations ont été relayées concernant leur inutilité:

«On a tout fait pour les réserver à ceux qui en avaient le plus besoin, c’est-à-dire au personnel soignant», a déclaré le docteur le 1er avril, lors de l’émission Culture Médias d’Europe 1.

Cette fausse information a été diffusée pour éviter que la population «se rue dans les pharmacies pour acheter des masques» afin que le personnel médical puisse profiter du stock existant, ce qui est «une bonne cause», affirme-t-elle.

Pas d’autres solutions que de mentir

Reconnaissant ce mensonge, Marina Carrère d’Encausse a expliqué «qu’il n’y avait pas d’autres solutions».

«Je trouve que ce genre de mensonges peut tout à fait être compris et s’excuse», a conclu la présentatrice des émissions Allô Docteurs et du Magazine de la santé sur France 5.

Elle a également rappelé la nécessité pour les médias de révéler la vérité aussi lourde qu’elle puisse être:

«Après, aujourd'hui, je pense qu'on doit être, nous journalistes, dans une vérité totale, quitte parfois à être anxiogènes parce que la réalité aujourd'hui elle n'est pas forcément rassurante. Mais en disant tout ce qu'on sait aujourd'hui, sans cacher les choses».

Situation en France

Toujours en pénurie de masques, l’Hexagone a commandé plus d’un milliard et demi d’unités à la Chine pour les semaines et les mois à venir. Olivier Véran a déclaré le 1er avril que 8,5 millions de masques étaient déjà arrivés sur le sol français. Au total, le stock de ce matériel de protection a été renforcé de 28 millions grâce à des importations, à des dons et à une production nationale de huit millions d’unités, a précisé le ministre de la Santé.

L’épidémie de coronavirus ne cesse de se propager en France. Selon le bilan du 1er avril, plus de 56.900 personnes ont été testées positives au Covid-19, et au moins 4.032 sont décédées.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Assassinat du général Soleimani: «les Américains se prennent pour les maîtres du monde», selon Tahhan
Tags:
mensonge, épidémie, pénuries, masques, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook