France
URL courte
Quatrième semaine de confinement en France (44)
111522
S'abonner

La mairie de Nice a mis en place des dispositifs de caméras couplées à des haut-parleurs pour inviter les passants à respecter le confinement. Un système qui facilitera les interventions en cas de nécessité.

La ville de Nice va installer 25 haut-parleurs, qui rappelleront aux passants les consignes de confinement, a annoncé Christian Estrosi, le maire de la ville, en conférence de presse. Ce dispositif sera rattaché aux caméras de surveillance situées dans les endroits qui sont habituellement les plus fréquentés de la cité, dont la promenade des Anglais. Ces haut-parleurs auront une portée de 40 mètres et diffuseront des messages préenregistrés, incitant la population à respecter le confinement.

Faciliter les interventions

Le couplage avec les caméras doit aussi permettre aux forces de l’ordre de s’adresser directement aux contrevenants. Christian Estrosi a également précisé que ce dispositif était relié au centre de supervision urbain, ce qui facilitera l’intervention des policiers municipaux en cas de non-respect des consignes.

«Naturellement, si nous constatons un attroupement qui ne respecte pas le message qui leur est adressé, une patrouille de police municipale viendra constater l'infraction et prendra les mesures nécessaires», a-t-il déclaré en conférence de presse.

Le maire de Nice avait lui-même été testé positif au Covid-19 à la mi-mars. Après être resté confiné chez lui, il avait suivi le traitement à base de chloroquine préconisé par le docteur Didier Raoult.

Dossier:
Quatrième semaine de confinement en France (44)

Lire aussi:

Policiers brûlés à Viry-Châtillon: bagarre générale au moment du verdict à 1h du matin – vidéo
Femme poussée dans le métro parisien: «l’auteur de l’agression» interpellé, dit Marlène Schiappa
La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Tags:
Christian Estrosi, Nice, caméras de surveillance, Covid-19, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook