France
URL courte
Sixième semaine de confinement en France (45)
4328186
S'abonner

Le ministre de l'Éducation a évoqué, lors d’une visioconférence avec les maires des grandes villes de France, le déconfinement dans son secteur, précisant que le retour à l'école était prévu pour le 11 mai pour les enseignants et à partir du 12 mai pour les élèves, a rapporté BFM TV.

Le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a déclaré aux maires des grandes villes de France que le retour à l'école était prévu pour le 11 mai pour les enseignants et à partir du lendemain pour les élèves, selon BFM TV.

«Le 11 mai sera la pré-rentrée des enseignants, pas des élèves. Les élèves entreront en classe le 12 mai», a-t-il indiqué aux élus des grandes villes ce 25 avril.

C’est lors d'une réunion en visioconférence avec les maires qu’il a précisé la doctrine privilégiée pour le déconfinement des écoles, selon ce qu'ont confié des participants à BFM TV.

Il a ajouté que la rentrée se ferait progressivement, à commencer par les grandes sections et les CM2 qui seront suivis des classes de 6e, de 3e au collège, de 1ère et de Terminale au lycée, ainsi que des ateliers industriels dans les lycées professionnels.

«L'ensemble des classes pourraient rentrer» le 25 mai, toujours par petits groupes, a priori avec pas plus de 15 élèves par classe, avait précédemment annoncé Jean-Michel Blanquer.

Les masques

Il a fait savoir par ailleurs qu’il attendait l'avis du conseil scientifique sur le port obligatoire du masque pour les enfants. 

«Les enseignants porteront des masques grand public fournis par l’Éducation nationale», a-t-il souligné.

«S'il y a besoin de masques pour enfants, c'est l’Éducation nationale qui les fournira», a-t-il noté, toujours selon les participants cités par BFM TV.

«Dans 24 ou 48 heures, on aura des réponses sanitaires claires», a assuré le ministre.

En effet, il reste encore des problèmes à régler, comme la prise en charge des enfants du personnel soignant, la gestion des cantines et la question des transports en commun. Dans ce contexte, Jean-Michel Blanquer a souligné que tous les détails du plan de déconfinement ne seraient pas précisés avant le début du mois de mai.

Dossier:
Sixième semaine de confinement en France (45)

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
école, Jean-Michel Blanquer, confinement, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook