France
URL courte
10422
S'abonner

Le parquet national antiterroriste a décidé de se saisir de l'enquête concernant l’individu qui a percuté lundi 27 avril deux motards de la police à Colombes. Avant de passer à l’acte, l'homme a écrit une lettre dans laquelle il déclare son allégeance à Daech*, précise le parquet.

Le parquet national antiterroriste (PNAT) a annoncé ce mardi 28 avril s’être saisi de l’enquête sur l’individu de 29 ans qui avait blessé la veille deux motards de la police nationale à Colombes (Hauts-de-Seine).

Dans un communiqué, le PNAT indique avoir ouvert une enquête pour «tentative d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle».

Dans la voiture de l’assaillant, un couteau et «une lettre d'allégeance» à Daech* ont été retrouvés, poursuit le PNAT. Dans son texte, Youssef T., inconnu des services de renseignement, explique se lancer «à corps perdu dans la bataille pour imposer la charia sur l'ensemble de la terre».

Mourir en martyr

L’incident a eu lieu lundi 27 avril, vers 17h40. Un homme au volant d’une voiture de marque BMW percute deux policiers à moto et un véhicule de la police municipale à Colombes avant d'être arrêté. Les deux agents ont été transportés à l’hôpital, dont un en urgence absolue.

Par la suite, Sputnik a appris auprès d’une source policière que l’homme a avoué avoir agi avec la volonté de tuer et qu'il aurait voulu mourir en martyr. Il aurait regardé des vidéos de Gaza avant de passer à l’acte.

*Organisation terroriste interdite en Russie.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
Tags:
enquête, terrorisme, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook