France
URL courte
111042
S'abonner

Une policière de 56 ans, qui était membre de la Circonscription de sécurité publique du Havre, a décidé de mettre fin à ses jours en utilisant son arme de service dimanche 3 mai, rapporte France Bleu.

Utilisant son arme de service, une policière de 56 ans s’est donnée la mort au Havre dimanche 3  mai, selon France Bleu. L’agent était de repos et a mis fin à ses jours dans le parc de Rouelles. Elle faisait la partie de la Circonscription de sécurité publique du Havre depuis au moins une décennie.

Selon une source policière citée par le média, le drame s’est déroulé dans l’après-midi. Le corps a été découvert par une personne qui a alerté la police vers 16 heures.

La quinquagénaire laisse quatre enfants, tous majeurs, qui ne vivaient plus à son domicile. On ignore pour le moment les raisons du geste de cette femme.

La police nationale de Seine-Maritime a exprimé ses condoléances à la famille sur Twitter, en précisant être également en deuil «par le suicide d'une policière».

En se référant à des sources proches du dossier, France Bleu indique qu’il s’agit d’un suicide pour raisons personnelles.

14e suicide d’un agent

Il s’agit du 14e suicide dans les rangs de la police nationale depuis le début de l’année. Pour le seul mois d’avril, trois agents ont mis fin à leurs jours. L’année dernière, le nombre total de fonctionnaires à s’être ôté la vie s’était monté à 59.

Lire aussi:

Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Le couvre-feu et la Garde nationale à Washington suite aux manifestations devant la Maison-Blanche - vidéos
Tags:
suicide, France, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook