France
URL courte
Huitième semaine de confinement en France (27)
2414613
S'abonner

Des risques de radicalisation de la contestation sociale se présenteront lors de la sortie du confinement en France, met en garde le Service central du renseignement territorial dans une note confidentielle à la disposition de France Télévisions.

Le Service central du renseignement territorial (SCRT) alerte dans une note confidentielle de 15 pages datée du mercredi 6 mai sur une radicalisation de la contestation post-confinement.

«Des appels à manifester dès la fin de la période de confinement continuent de circuler», indiquent les anciens renseignements généraux, dans cette note que s'est procurée France Télévisions.

«Toutes les mouvances contestataires poursuivent, en boucle, leurs diffusions de commentaires critiques, avec une véhémence de plus en plus exacerbée, de la gestion de la crise sanitaire par les autorités publiques», signale la note.

Des rassemblements des mouvements militants pourront avoir lieu «dans la semaine du déconfinement» devant les préfectures et les sous-préfectures, prévient le SCRT.

Quant aux Gilets jaunes, dans les forums, «le sujet de l'après confinement est de plus en plus évoqué», constatent les services de renseignement.

Les alertes ne sont pas nouvelles

Ce n’est pas la première fois que les services de renseignement mettent en garde contre une radicalisation de la contestation post-confinement. Mi-avril, de premières notes confidentielles sur le «suivi de l’impact du Covid-19 en France» ont circulé à ce sujet, citées par plusieurs médias dont France Info, 20 Minutes ou encore Le Parisien.

Pour les agents du Service central du renseignement territorial (SCRT), ce que certains collectifs nomment désormais «le jour d’après», «est un thème fortement mobilisateur des mouvances contestataires. Le confinement ne permet plus à la gronde populaire de s’exprimer, mais la colère ne faiblit pas et la gestion de crise, très critiquée, nourrit la contestation», ont indiqué les notes du mois d’avril.

Une figure des Gilets jaunes appelle à «tuer» le gouvernement le 11 mai

L’une des figures des Gilets jaunes, Christophe Chalençon, a récemment appelé dans une vidéo sur les réseaux sociaux à «verrouiller Paris» le 11 mai prochain et à «mettre le dernier coup de dague» au pouvoir.

D’après lui, il s’agit de se rendre dans la capitale française «sans attendre que la bête qui est aujourd’hui touchée puisse se redresser et se relever», en parlant du «pouvoir politique qui asservit le peuple».

Dossier:
Huitième semaine de confinement en France (27)

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
«Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs»: propos polémiques de Zemmour sur les mineurs isolés - vidéo
Oubliée dans une voiture, une enfant décède sur le parking de l'hôpital à Cayenne
Tags:
déconfinement, gilets jaunes, manifestation, renseignement, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook