France
URL courte
7247
S'abonner

Mécontent d’avoir été verbalisé, un homme s’est rendu au commissariat dans l’idée d’organiser un combat avec les policiers. Il avait amené avec lui deux paires de gants de boxe.

Un homme a été interpellé après être entré dans un commissariat pour se battre avec des policiers, rapporte France Bleu Nouvelle-Aquitaine. Les événements se sont déroulés à Châtellerault, non loin de Poitiers, ce lundi 11 mai. Un individu, contrarié d’avoir été verbalisé dans le cadre d’un contrôle de confinement, a voulu proposer un combat de boxe au policier ayant dressé la contravention.

Deux paires de gants

L’individu avait apporté avec lui deux paires de gants de boxe, relate France Bleu Nouvelle-Aquitaine. En l’absence de l’agent qui l’avait contrôlé, l’homme s’est dit prêt à se battre avec n’importe quel autre policier présent. Il s’est finalement laissé maîtriser par les forces de l’ordre.

L’individu a été placé en garde à vue pour menace et intimidation sur personnes dépositaires de l'autorité publique, selon la radio locale.

De nombreuses entorses aux règles de confinement ont déjà été enregistrées dans le département de la Vienne. À l’image de ce footballeur amateur, verbalisé pour non-respect du confinement à quatre reprises, dont le cas agite désormais la sphère juridique. Son avocat a en effet saisi le Conseil constitutionnel, jugeant illégal le «délit de réitération de violation aux règles de confinement», comme le rapporte La Nouvelle République.

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe
La maire d’Aix-en-Provence invite Véran à «la fermer» après l’annonce de nouvelles mesures visant sa ville
Tags:
Vienne (Isère), Poitiers, police, boxe, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook