France
URL courte
5141
S'abonner

Les restaurateurs sont durement touchés par la crise sanitaire du coronavirus et la période de confinement qui en a découlé. Comme l’a fait remarquer sur BFM TV le chef lyonnais Christian Têtedoie, cette situation difficile risque d’entraîner non seulement des licenciements, mais aussi des suicides.

Invité de Bonjour Lyon  ce 15 mai, le chef étoilé Christian Têtedoie a fait part des difficultés rencontrées par les restaurateurs dans le contexte du coronavirus. Selon lui, la crise économique risque de provoquer des «drames humains».

«Je pense qu'il y aura des suicides dans notre profession parce qu'il y a des gens qui ont tout perdu», a assuré ce chef à la tête de plusieurs restaurants à Lyon. 

«Il y a des gens qui ont mis toutes leurs économies ces dernières années et là ils perdent tout. Tout s'écroule, et quand tout s'écroule, vous perdez votre logement, votre famille. Ça peut créer des drames très importants», a-t-il insisté sur BFM TV.

Le risque du licenciement

Selon le grand plan de relance présenté par Édouard Philippe, la réouverture des cafés et restaurants pourra être envisagée le 2 juin dans les départements verts à condition que les chiffre liés à l’épidémie ne se dégradent pas et que les mesures sanitaires recommandées soient parfaitement respectées. M.Têtedoie assure pourtant qu’ils auraient pu rouvrir avant cette date.

 «À partir du moment où on met en place certaines mesures barrières complémentaires dans nos restaurants, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas ouvrir», a-t-il affirmé, sans exclure le risque des licenciements «si les clients ne sont pas au rendez-vous dès la réouverture».

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
Tags:
Covid-19, restaurant, Lyon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook