France
URL courte
153434
S'abonner

Quelques dizaines de commerçants ont manifesté à Toulouse en riposte à des appels de Gilets jaunes à reprendre les défilés du samedi avec le déconfinement.

En dépit des interdictions, des centaines de Gilets jaunes se sont rassemblés ce 16 mai, premier samedi du déconfinement, à Toulouse, Montpellier, Nantes et Paris. Dans la préfecture de l’Occitanie, quelques dizaines de commerçants soutenus par le maire LR Jean-Luc Moudenc ont organisé une contre-manifestation, rapporte l’AFP.

Ce rassemblement, qui a réuni pour l’essentiel des représentants d'associations de commerçants, a donné lieu à plusieurs échanges tendus avec quelques Gilets jaunes et militants anticapitalistes, comme en témoignent des vidéos filmées sur place par le quotidien La Dépêche:

«Nous sommes là pour dire qu'il est irresponsable de la part des Gilets jaunes de manifester avec les risques de contamination et irresponsable de bloquer les commerces, qui sont sous assistance respiratoire», a affirmé à l’AFP Philippe Léon, d’une association de commerçants du centre-ville.

Les rassemblements de plus de 10 personnes interdits

La police a ensuite demandé la dispersion des commerçants, venus masqués mais ne respectant pas tous la distanciation physique, conformément à un arrêté préfectoral pris jeudi pour interdire tout rassemblement sur la voie publique de plus de 10 personnes.

En milieu d’après-midi, d’importantes forces de police restaient déployées dans le centre de Toulouse, un des bastions des Gilets jaunes depuis le début du mouvement, pour prévenir tout regroupement de contestataires.

Lire aussi:

Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Tags:
déconfinement, commerce, France, Toulouse, gilets jaunes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook