France
URL courte
71033
S'abonner

Quelques jours seulement après la réouverture des plages dans 33 municipalités, les maires de trois communes du Morbihan demandent à la préfecture de refermer certaines de leurs plages. Les élus dénoncent le non-respect des consignes de sécurité et des incivilités.

Les maires de Billiers, Damgan et Erdeven, trois communes du Morbihan, demandent à la préfecture de fermer certaines de leurs plages à partir de la soirée du mercredi 20 mai, quelques jours seulement après leur réouverture, en raison du comportement de certains promeneurs, rapporte France Bleu.

Ainsi, la grande plage de Damgan sera fermée, alors que les autres ne seront accessibles que pour les activités nautiques. La préfecture prendra également dans la journée de ce mercredi 20 mai des arrêtés pour fermer deux plages à Billiers et une plage d’Erdeven. La préfecture indique que d’autres maires pourraient suivre le mouvement.

Des consignes mal respectées

Ces fermetures sont dues au comportement de certains promeneurs. La préfecture du Morbihan évoque des incivilités, le non-respect de la distanciation sociale, des groupes statiques ou encore la présence de chiens en liberté sur la plage.

Le maire de Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine, a lui aussi appelé au respect des règles mardi 19 mai sans pour autant exclure des sanctions lors du week-end de l’Ascension.

La réouverture des plages

La décision est intervenue après que la préfecture du Morbihan a autorisé le 15 mai la réouverture de plages dans 33 communes du département après deux mois de confinement. Ainsi, elle a autorisé la reprise de la plaisance et des activités nautiques, sauf pour certaines cales et pour les îles où une réflexion complémentaire est en cours.

La France recense le 20 mai 28.025 décès sur 180.933 cas d'infection, indique l’Université Johns-Hopkins. Le total des victimes ayant déjà dépassé la barre des 28.000 le 18 mai (28.239) a été ainsi revu à la baisse.

La direction générale de la Santé considère 62.563 personnes comme guéries, alors que 99.258 personnes au total ont été hospitalisées depuis le début de l'épidémie.

Lire aussi:

Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Licenciement en cas de non-vaccination? La droite dénonce «une volonté de revanche sur le dos des salariés»
Plus besoin d’autorisation parentale pour vacciner les ados de 16 ans: «Le gouvernement ouvre une boîte de Pandore»
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Tags:
Covid-19, plage, Morbihan, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook