France
URL courte
18261
S'abonner

Un adolescent de 17 ans, déjà condamné à deux reprises, a été mis en examen car il est suspecté d’avoir roulé à contresens sous l’emprise de stupéfiants en fauchant un retraité. Il a finalement été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Un jeune homme âgé de 17 ans et suspecté d’avoir tué un retraité de 72 ans lors d’un rodéo urbain à Nîmes (Gard) le 20 mai, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire, relate 20 minutes.

Le mis en cause roulait en sens interdit au volant de sa voiture, alors qu’il était sous l’emprise de stupéfiants. Après la collision mortelle, il a pris la fuite avant de se rendre à la police le soir même.

Déjà connu de la justice

Le mineur, déjà condamné à deux reprises, se trouvait sous contrôle judiciaire au moment du drame, dans le cadre d’une affaire de vol avec violences.

Le jeune homme a été mis en examen pour homicide involontaire avec plusieurs circonstances aggravantes: délit de fuite, conduite sans permis et sous stupéfiants, mise en danger de la vie d’autrui.

La personne soupçonnée d’avoir prêté sa voiture au mineur a également été présentée devant le juge d’instruction pour complicité de conduite sans permis.

La victime de 72 ans a été hospitalisée dans un état grave. Le retraité est décédé le 22 mai.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
La diplomatie russe ironise sur les propos de Trump concernant ses nouveaux missiles
Tags:
justice, police, Nîmes, rodéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook