France
URL courte
132210
S'abonner

Des heurts se sont produits dans la nuit du 26 au 27 mai sur la Dalle d’Argenteuil où plusieurs personnes ont attaqué un poste de police et blessé deux agents de la BAC, selon Le Parisien.

Les violences urbaines, qui ont éclaté à Argenteuil après la mort du jeune Sabri le 17 mai dernier, continuent, rapporte Le Parisien. Les proches du jeune homme, décédé en moto après avoir percuté un poteau, en attribuent la responsabilité à une voiture de police qui se trouvait dans la même rue.

Dans la nuit du 26 au 27 mai, des heurts se sont produits sur la Dalle d’Argenteuil, dans le quartier du Val-d’Argent nord, lorsque plusieurs personnes ont tenté de s’en prendre à un poste de police, indique le quotidien régional.

Deux policiers blessés

Les émeutiers ont cassé deux fenêtres du bâtiment et tenté de soulever le rideau de fer, sans toutefois y parvenir. Les policiers intervenus ont été visés par des jets de projectiles, dont des cocktails Molotov, relate le journal.

Aperçue trop tard, une bouteille remplie de clous a blessé en se brisant deux policiers de la brigade anticriminalité, l’un au visage, l’autre à la mâchoire. Cela porterait à cinq le nombre d’agents blessés depuis le début de cette série de violences urbaines, précise Le Parisien.

Lire aussi:

Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
«L'exécutif est obligé de suivre la fachosphère», regrette le recteur de la mosquée de Pantin visée par une fermeture
Tags:
police, violences, France, Argenteuil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook