France
URL courte
1229105
S'abonner

Un simple contrôle d’identité dans le métro parisien a donné lieu pour la police à une découverte inattendue, relate 20 minutes. Il s’est avéré que l’homme détenait dans son sac plusieurs fusils de chasse, ainsi que près de 250 cartouches et un passeport algérien qui ne lui appartient pas.

Un homme qui ne portait pas le masque obligatoire à la station de métro parisien Lamarck-Caulaincourt, située dans le 18e arrondissement de Paris, a attiré l’attention d’une patrouille de la Brigade des réseaux franciliens (BRF) ce mercredi 27 mai.

Cette dernière a procédé à un contrôle et découvert dans son sac des fusils et 143 cartouches de calibre 9 mm, deux chargeurs de .22 long rifle ainsi que 100 cartouches du même calibre, relate le quotidien 20 minutes.

Un passeport algérien de provenance inconnue

En outre, l’homme contrôlé transportait une lunette de visée de précision et un silencieux. Cette personne, âgée de 30 ans, a été aussi trouvée en possession d’un passeport algérien qui ne lui appartenait pas. Il n’a pas pu en expliquer la provenance, se présentant comme un SDF de Seine-Saint-Denis, précise le quotidien.

L’interpellé qui, de plus, semblait avoir reçu des coups sur le corps et le visage, et présentait des traces de strangulation, a été placé en garde à vue.

Lire aussi:

La DCA syrienne repousse une attaque de missiles au-dessus de Damas, selon Sana
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
«Ils ont été lynchés»: deux policiers agressés lors d’une intervention près d’Agen
Téhéran refuse de discuter l'accord nucléaire avec les USA et l'UE
Tags:
Paris, police, métro, fusil, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook