France
URL courte
9635
S'abonner

Un trentenaire a été interpellé par la brigade fluviale à Paris après une tentative de viol sur une étudiante. Il avait plongé dans la Seine pour échapper aux policiers. Déjà connu des services de police, il a reconnu les faits pendant sa garde à vue.

Dans la nuit du 28 au 29 mai, une étudiante a été attaquée par un individu d’origine africaine d’une trentaine d’années dans le XIIIe arrondissement de Paris, a rapporté Le Parisien. Selon le récit de la victime, il a tenté de la violer, menaçant même de la tuer, mais elle est parvenue à s’enfuir. Pris en chasse par la police, l’agresseur s’est jeté dans la Seine mais a été rattrapé plus tard par la brigade fluviale.

La jeune femme était en route pour rentrer chez elle et a été abordée au niveau d’un abribus par un inconnu. Refusant ses avances, elle a choisi de l’ignorer, mais l’individu l’a agrippée par le cou et a commencé à la toucher. D’après une source policière, il lui a alors affirmé qu’il allait la violer, mais la jeune femme lui a mis des doigts dans les yeux et a tenté de s’enfuir à rollers.

Le trentenaire a pu la rattraper, lui a assené un coup de poing en affirmant qu’il allait la tuer. Elle a pu lui échapper une seconde fois en abandonnant son sac, relate le quotidien. Les policiers de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) ont été alertés et ont repéré l’agresseur. La victime, profondément choquée, souffrait d’hématomes et d’abrasions.

Il voulait «faire l’amour» et «se marier» avec elle

Interpellé après son escapade depuis la Seine, le suspect a été placé en garde à vue, où il a reconnu les faits. Devant les enquêteurs de la police judiciaire, il aurait déclaré qu’il souhaitait «faire l’amour» et «se marier» avec l’étudiante, alors que les faits n’avaient rien de romantique. Il a été mis en examen pour «vol, tentative de viol et tentative de meurtre».

Toujours selon Le Parisien, il était déjà connu défavorablement des services de police. Une source proche de l’enquête l’a décrit comme un «dangereux prédateur» ayant commis des délits sous plusieurs identités. Il a été placé en détention provisoire à la prison de Fresnes, dans le Val-de-Marne.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
garde à vue, interpellation, viol, tentative de meurtre, Paris, Seine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook