France
URL courte
2925107
S'abonner

Les forces de l’ordre ont eu recours à du gaz lacrymogène dans la soirée de ce samedi 6 juin pour disperser des manifestants qui protestaient contre les violences policières dans le centre de Marseille, indiquent plusieurs témoins sur Twitter.

Des tensions entre la police et des manifestants ont eu lieu dans la soirée du samedi 6 juin dans le centre-ville de Marseille, en marge d’un rassemblement contre les violences policières.

L’une des vidéos postées sur Twitter par le journaliste Taha Bouhafs montre des membres des forces de l’ordre avancer vers la foule qui recule devant le jet de grenades lacrymogènes.

​Le même journaliste poste une vidéo montrant, selon lui, les manifestants riposter aux jets de grenades lacrymogènes par des tirs de feux d’artifice.

​Un journaliste de BFM TV parle de l’échange de projectiles et du gaz lacrymogène sur la Canebière.

Les manifestations contre les violences policières en France

Le 6 juin, plusieurs villes françaises, dont Paris, ont été les théâtres de rassemblements contre les violences policières et ce, en dépit des restrictions sanitaires. D'après les évaluations de l'Intérieur, citées par l'AFP, ces rassemblements ont réuni 23.300 personnes, dont 5.500 dans la capitale.

Lire aussi:

Les salles de cinéma subissent de plein fouet l’introduction du pass sanitaire
Face au «chantage» gouvernemental, ils préfèrent acheter un faux-vrai pass sanitaire par principe - témoignages
Après avoir grimé Macron en Hitler, l’afficheur polémique varois récidive avec une autre caricature
Pass sanitaire: «On n’avait pas connu une telle brutalisation du corps social depuis l’occupation allemande»
Tags:
Marseille, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook