France
URL courte
261640
S'abonner

Sur fond d’une vague de manifestations contre la violence et le racisme chez les forces de l’ordre, le préfet de police de Paris a adressé un nouveau message de soutien à ses fonctionnaires les invitant à continuer «d’être ce que vous n’avez jamais cessé d’être».

Mercredi 10 juin, le préfet de police de Paris a adressé un message de soutien à ses troupes alors qu’elles sont la cible d’accusations de racisme et de violence qui se multiplient, rapporte Valeurs actuelles.

«Dans cette période si particulière ou des mises en cause de notre action sont permanentes et de plus en plus agressives […], il vous faut des moyens pour continuer votre travail, notamment pour réaliser des interpellations en toute sécurité. Pour ma part, je ne doute pas de vous […], ceux qui prétendent que la violence est structurelle dans nos actions mentent», a déclaré Didier Lallement.

Après les déclarations faites lundi par Christophe Castaner évoquant des sanctions contre les policiers soupçonnés de racisme, le message semble défier quelque peu sa hiérarchie.

«Continuez d'être ce que vous n'avez jamais cessé d'être [...], des adversaires résolus de la délinquance, des sauveurs de victimes... bref des policiers de la préfecture de police», a conclu M.Lallement.

Il s’agit du deuxième message du préfet à ses fonctionnaires depuis la mort de George Floyd, laquelle a déclenché des attaques contre les policiers.

«Vous pouvez compter sur moi»

Le 2 juin, il a diffusé un message sur l’intranet de la préfecture de police, également envoyé par mail à tous ses agents.

Dans ce message révélé par Mediapart, il a affirmé que la police de l’agglomération parisienne n’était ni raciste, ni violente et qu’il ne laisserait pas salir une institution «dont le rôle dans les grands moments de l’histoire de ce pays a été essentiel».

«Vous pouvez compter sur moi pour défendre la préfecture de police et ses fonctionnaires», a-t-il assuré.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Tags:
message, Préfecture de police de Paris, Didier Lallement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook