France
URL courte
42326
S'abonner

En France, «le gros de l'épidémie est derrière nous», a déclaré ce 15 juin le ministre de la Santé Olivier Véran, sur LCI, tout en soulignant que la lutte contre le coronavirus n'est pas terminée.

Invité sur LCI ce 15 juin, le ministre de la Santé Olivier Véran a réagi aux annonces d'Emmanuel Macron dimanche soir. Selon lui, en France, «le gros de l'épidémie est derrière nous».

«Le virus n'a pas terminé sa circulation dans le territoire» et cela «ne veut pas dire que nous nous arrêtons face au virus», a expliqué M. Véran, en rappelant que des mesures barrière et autres restrictions restaient en vigueur.

«Nous continuons les tests et le contact tracing (recherche des personnes en contact avec des cas confirmés)», et il faut toujours «éviter les regroupements de plusieurs personnes en milieu fermé», a-t-il prévenu, rappelant que les interdictions des rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique et des grands événements (plus de 5.000 personnes) restaient en vigueur.

Et, alors que le gouvernement a été en mesure d'alléger au fur et à mesure les restrictions depuis le début du déconfinement, «nous serons capables de reprendre des mesures de protection si nécessaire», en fonction d'une «batterie d'indicateurs que nous suivons au jour le jour», a-t-il souligné.

La page du premier acte de la crise est tournée

S’adressant à la Nation ce dimanche 14 juin, pour la quatrième fois depuis le début de la crise due au Covid-19, le Président français a annoncé le passage de l’ensemble de la France, à part la Guyane et Mayotte, dans la zone verte, ainsi que la reprise des déplacements entre les États membres de l’Union européenne. Ainsi, l'Île-de-France verra la réouverture des restaurants dès la semaine prochaine.

Cependant, le Président a souligné la nécessité d’éviter au maximum les rassemblements, qui resteront très encadrés.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Frontières françaises, l’impossible souveraineté?
Tags:
épidémie, Emmanuel Macron, Covid-19, Olivier Véran, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook