France
URL courte
5643
S'abonner

Plusieurs individus ont tiré à de multiples reprises sur un appartement où se trouvaient une femme avec cinq enfants le 17 juin à Rennes, relate Acte 17. Une enquête a été ouverte.

La façade d'un immeuble au 8 allée de Maurepas, à Rennes (Ille-et-Vilaine), a été criblée de balles vers 7h45 ce mercredi.

Selon les premières informations, de nombreux individus auraient tiré une trentaine de fois sur le bâtiment en visant notamment un appartement situé au 4e étage, précise Ouest-France. Une femme et cinq enfants s’y trouvaient, d’après Actu 17.

L’un des malfrats aurait été armé d’un pistolet-mitrailleur, un autre d’un pistolet.

«Depuis quelques temps, c'est devenu risqué d'habiter ici. Je vis ici depuis des années mais le climat se dégrade. Les règlements de comptes sont de plus en plus nombreux», a témoigné auprès de France Bleu une riveraine. 

«C'est vrai que c'est chaud dans le quartier mais d'habitude cet immeuble n'est pas concerné par les problèmes. Ils auraient pu blesser une mère de famille avec ses enfants, c'est fou», a confié un jeune.

Voiture brûlée

Alertés, les policiers se sont rendus sur place. Ils ont bouclé le périmètre. Une trentaine de douilles ont été retrouvées.

Quant aux individus, ils ont pris la fuite à bord d’une Citroën Saxo grise. Un véhicule volé à été retrouvé brûlé à Saint-Grégoire un peu plus tard. Les enquêteurs tentent de comprendre si un lien existe avec la fusillade, précise France Bleu.

Une balle s’est fichée dans la cuisine d’un voisin. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer. Une enquête a été ouverte. Elle est confiée à la police judiciaire de Rennes.

Lire aussi:

Un chasseur F-16 turc a abattu un Su-25 arménien, le pilote a été tué, annonce Erevan
L'émir Koweït, Cheikh Sabah, est mort
La Turquie se déclare prête à aider l'Azerbaïdjan sur le champ de bataille
L’incroyable histoire du dernier détenu marocain «oublié» à Guantánamo
Tags:
tirs, Rennes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook