France
URL courte
93822
S'abonner

Le tribunal a condamné à trois mois de prison avec sursis cinq hommes d’origine algérienne qui étaient illégalement entrés en France et qui, pour passer la nuit, ont pénétré dans une dépendance de la propriété d’une princesse saoudienne à Cannes, jugeant la maison «abandonnée».

Cinq hommes ont été condamnés à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Grasse, dans les Alpes-Maritimes, pour violation de domicile. Ils s’étaient introduits le 20 juin dans la propriété d’une princesse saoudienne à Cannes. Tous originaires d’Algérie, ils se trouvaient en situation irrégulière en France et étaient venus dans le pays en payant un passeur 500 euros chacun, a relaté Nice-Matin.

Les intrus ont fracturé un volet en bois et pénétré dans une dépendance de la propriété. C’est le gardien des lieux qui a remarqué leur présence et averti la police.

Il s’agissait «plus d’un débarras que d’une dépendance»

Les forces de l’ordre ont rapidement appréhendé les hôtes clandestins.

Ces derniers ont déclaré au tribunal que «la maison semblait abandonnée» et renfermait «un tas d’objets accumulés de façon désordonnée».

«On cherchait un endroit pour passer la nuit. Alors, on a escaladé le portail», a expliqué l’un d’eux, toujours selon Nice-Matin.

Les cinq hommes sont sans casier judiciaire en France et certains ont demandé l’asile.

Bien que le procureur ait requis trois mois de prison avec maintien en détention, l’avocat des accusés a insisté sur le fait qu’ils «n’avaient pas l’intention de voler» et qu’il s’agissait «plus d’un débarras que d’une dépendance».

Le tribunal les a finalement condamnés à trois mois de prison avec sursis pour violation de domicile, le chef de dégradation n’ayant pas été retenu.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Des zones «écarlates» et «super-rouges» délimitées sur une nouvelle carte de France
Tags:
princesse, tribunal, Cannes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook