France
URL courte
13637
S'abonner

Un jeune Algérien de 24 ans a dépouillé l’occupante d’un logement à Toulouse (Haute-Garonne), inconsciente après une tentative de suicide. Le 13 juillet, le tribunal correctionnel de la ville a condamné l’homme à 18 mois de prison dont six mois de sursis probatoire, rapporte La Dépêche.

Un cambriolage atypique s’est déroulé le 11 juillet dans un logement du rez-de-chaussée d’un immeuble situé dans la rue Pargaminières à Toulouse (Haute-Garonne). Lors du vol, l’occupante de l’appartement était allongée au sol, inconsciente après avoir tenté de mettre fin à ses jours, relate La Dépêche.

Ayant pénétré dans le logement par la fenêtre, le voleur, un Algérien de 24 ans qui se trouvait en France depuis quelques mois, a enjambé et dépouillé la victime. Il a par la suite quitté l’appartement sans alerter les secours. Son complice, un mineur, faisait le guet à l’extérieur.

Les deux hommes ont été repérés par le Centre de supervision urbain (CSU) de Toulouse. Peu de temps après, les policiers ont retrouvé et interpellé le duo dans le secteur Esquirol.

La jeune femme hospitalisée

La jeune femme, qui se trouvait entre la vie et la mort après avoir pris trop de médicaments, a été transportée à l’hôpital au service réanimation. Dans son appartement, les fonctionnaires ont découvert un mot au titre évocateur: «À tous ceux que j’aime».

18 mois de prison dont six mois de sursis probatoire

À l’audience qui a eu lieu le 13 juillet, le procureur de la République, Thierry Pons, a dit qu’il n’avait pas de nouvelles de la victime. Le mineur a été confié aux magistrats du tribunal pour enfants mais son complice comparaissait devant la justice pour «non-assistance à personne en danger». Le tribunal a condamné le prévenu à 18 mois de prison dont six mois de sursis probatoire. Il a été maintenu en détention.

Comme l’affirme le jeune homme, il ne s’était pas rendu compte que l’occupante était inconsciente, lui-même étant ivre. En outre, selon lui, le cambriolage n’a duré que deux minutes.

Cependant, d’après le président du tribunal, le suspect avait fait une déclaration compromettante devant les enquêteurs: «Ça me paraissait bizarre et c’est vrai, j’aurais dû l’aider». De plus, l’appartement avait été fouillé de fond en comble.

Lire aussi:

Un prêtre orthodoxe grièvement blessé par balles devant une église à Lyon - vidéos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Boris Johnson annonce le reconfinement de l'Angleterre
L’entrée de la grande mosquée de La Mecque défoncée par une voiture – vidéo
Tags:
suicide, cambriolage, Toulouse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook