France
URL courte
51713
S'abonner

Un jeune homme de 19 ans a été arrêté et placé en garde à vue après avoir téléphoné 841 fois en trois jours à des policiers et des gendarmes pour les insulter, a rapporté Le Parisien. Plusieurs d’entre eux ont porté plainte.

Les policiers ont interpellé un jeune de 19 ans à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), mettant ainsi un terme à une longue série d’appels à caractère haineux qui encombraient une vingtaine de standards téléphoniques de commissariats et de gendarmeries, selon Le Parisien. Son portable lui a été confisqué.

Entre le 1er et le 3 août, il a passé 841 appels en Île-de-France et dans d’autres régions, insultant systématiquement ses interlocuteurs. Certains ont déposé plainte. Les policiers l’ont facilement retrouvé, au domicile de son père, puisqu’il a dévoilé au téléphone son adresse à plusieurs reprises.

Lors de sa garde à vue, il a reconnu les faits et n’a éprouvé aucun remords quant à son acte, révélant qu’il y avait pris du plaisir. Il était déjà connu des services de police, mais pas pour de tels faits.

Responsable de ses actes

Le jeune homme a subi un examen psychiatrique, au terme duquel il a été reconnu responsable de ses actes, a précisé le quotidien. Sa garde à vue a donc été prolongée jusqu’à ce mercredi 5 août, date à laquelle il doit comparaître sur reconnaissance préalable de culpabilité devant le tribunal correctionnel de Meaux.

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
garde à vue, gendarmerie, police, insulte, harcèlement, commissariat, appel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook