France
URL courte
6348255
S'abonner

Une enquête pour violence avec arme en réunion a été ouverte après une bagarre qui a éclaté le 2 août sur un axe fréquenté à Fleury-Mérogis. Sur les séquences relayées sur le Net, plusieurs jeunes sont vus en train de s'affronter à coups de battes de base-ball et de barres de fer. Le maire évoque le trafic de stupéfiants comme cause.

Les images d’une violente bagarre prise par une habitante à Fleury-Mérogis il y a quelques jours ont été postées ce 7 août sur Twitter. Dans cette séquence, une voiture rouge percute brusquement un véhicule bleu, alors qu’un homme à côté est même projeté sur le capot.

Juste après cet incident, plusieurs hommes arrivent, cinq individus en noir se jettent sur la voiture et l'un d'entre eux sort le conducteur par la fenêtre. C'est à ce moment-là que la bagarre générale éclate. La femme qui filme la scène prononce: «Oh mon Dieu! Il a un fusil».

​L’incident est suivi d’autres scènes de bagarre, où les jeunes s'affrontent à coups de battes de base-ball et de barres de fer.

​Aucune interpellation n'a eu lieu

Comme l’indique Le Parisien se référant à une source proche du dossier, 35 gendarmes sont intervenus renforcés par la présence de dix policiers, un seul blessé léger est à déplorer, alors qu’aucune interpellation n'a eu lieu.

«D'après les informations que j'ai eues, cela serait lié à une rivalité sur fond de trafic de stupéfiants entre des habitants de Fleury-Mérogis et de Viry-Châtillon», a expliqué au Parisien le maire Olivier Corzani, en précisant que les faits ont eu lieu le 2 août en début d'après-midi sur un axe très fréquenté.

Une enquête a été ouverte pour violence avec arme en réunion. Outre l’idée d’installer prochainement des caméras de surveillance, le maire compte envoyer un courrier au ministre de l'Intérieur pour demander plus d’effectifs afin de renforcer la sécurité dans sa commune.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Une toxicomane attaque et blesse au visage un enfant de 2 ans dans le quartier de Stalingrad – photos
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Un ex-auxiliaire de l’armée française abandonné sur place tué par les talibans après avoir tenté de fuir
Tags:
drogue, trafic, agression, bagarre, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook