France
URL courte
405270
S'abonner

Une caissière de l'Intermarché de Gérardmer s’est vu prescrire trois jours d’ITT après avoir été frappée au niveau du sternum. La cause de cette colère qui grandit ces derniers jours en France tient au fait qu’elle leur avait demandé de porter un masque.

Le 8 août, un couple de sexagénaires en état d’ébriété a agressé une caissière à l'Intermarché de Gérardmer. Comme le rapporte L’Est Républicain, elle a été insultée après qu’elle leur a demandé de porter un masque. L'homme l’a frappée au niveau du sternum.

Le directeur de l’établissement a également essuyé la colère du couple. Le sexagénaire a même tenté d’agresser les gendarmes qui sont intervenus.

Le couple a finalement été conduit en garde à vue, mais relâché le 9 août. Les deux individus, âgés de 66 ans et 60 ans, devraient être prochainement entendus pour outrage et rébellion sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Quant à la caissière, les violences qu’elle a subies lui ont valu trois jours d’Incapacité totale de travail (ITT).

La réglementation l’impose

La commune de Gérardmer, dans les Vosges, a rendu obligatoire le port du masque en journée sur les quais du lac, très fréquentés par les touristes, et dans le centre-ville pour limiter la propagation du coronavirus.

Cette obligation annoncée le 7 août concerne «toute personne âgée de plus de 11 ans» jusqu'au 31 août «afin d'agir contre la propagation du virus Covid-19».

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Tags:
Covid-19, masques, Vosges, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook