France
URL courte
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (87)
28847
S'abonner

Le monument à Jeanne d'Arc à Paris semble participer aux manifestations qui se déroulent en Biélorussie depuis l’annonce des résultats de l'élection présidentielle. Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux, la statue se présente désormais avec le drapeau blanc-rouge-blanc et une inscription «Free Belarus».

La statue de Jeanne d'Arc à Paris a été ornée mercredi 12 août d’un drapeau blanc-rouge-blanc de la République populaire biélorusse (1918-1919), qui sert d’emblème à l’opposition au Président Alexandre Loukachenko.

Sous le cheval, une pancarte où il est inscrit «Free Belarus» rappelle que le pays est le théâtre de manifestations pour une quatrième nuit consécutive.

Menace de sanctions

Les manifestations se déroulent à plusieurs endroits de la capitale, Minsk, ainsi, entre autres, qu’à Brest, Kobryn, Pinsk, Baranovitchi, Gomel et Grodno après la publication des sondages de sortie des urnes qui accordaient une victoire écrasante à Alexandre Loukachenko.

Les rassemblements du 12 août n'ont pas été marqués par des affrontements, mais les forces de l'ordre ont eu recours aux fusils à pompe et aux gaz lacrymogènes dans certains quartiers de Minsk.

Les États-Unis comptent coopérer avec l'Union européenne pour réagir à la situation en Biélorussie et n'excluent pas des sanctions contre le pays.

Dossier:
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (87)

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
manifestation, France, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook