France
URL courte
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (17)
12329
S'abonner

Emmanuel Macron a salué l'accord des Émirats arabes unis et Israël conclu sous l'égide des États-Unis et qui permettrait de «reporter» les projets israéliens d'annexion de pans de la Cisjordanie, selon Benyamin Netanyahou.

Le Président français Emmanuel Macron a salué «la décision courageuse des Émirats arabes unis» au lendemain d'un accord de normalisation des relations entre ce pays et Israël, négocié par les États-Unis.

«[Je] souhaite qu'elle contribue à l'établissement d'une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens», a poursuivi le chef de l’État français, en précisant l'avoir «dit au Président Trump, au Premier ministre Netanyahou et au Prince héritier Mohammed ben Zayed».

A l'instar de l'Égypte et de la Jordanie

Les Émirats arabes unis et Israël ont convenu jeudi de normaliser leurs relations, dans le cadre d'un accord historique qui, une fois signé, ferait des Émirats le troisième pays arabe seulement à suivre cette voie depuis la création de l’État hébreu, après l'Égypte (1979) et la Jordanie (1994).

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s'était déjà félicité jeudi de la décision prise dans ce cadre par l’État hébreu de «suspendre l'annexion de territoires palestiniens».

Un accord qualifié de «trahison» par l'Autorité palestinienne qui a rappelé son ambassadeur à Abou Dhabi.

Dossier:
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (17)

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
En continu: le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh
Moscou réagit aux tensions dans le Haut-Karabagh
Tags:
Émirats Arabes Unis, Israël, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook