France
URL courte
272076
S'abonner

Deux hommes qui s’étaient insultés par écrans interposés ont réglé leur différend en pleine rue. L’un d’eux a attaqué son rival avec une machette, le blessant grièvement, rapporte La Dépêche du Midi. La victime s’est vu octroyer 30 jours d’ITT.

La dispute entre ces deux Narbonnais a commencé sur les réseaux sociaux, pour ensuite se terminer en violente agression, a relaté La Dépêche du Midi. Quelques jours après un échange d’insultes dans la sphère virtuelle, l’un des deux jeunes hommes a vu sa voiture incendiée, et a immédiatement soupçonné l’autre. Il s’est alors rendu à son domicile avec une machette.

Selon le quotidien régional, les faits se sont déroulés le 12 août dans le quartier Saint-Jean Saint-Pierre de Narbonne (Aude). En quête d’une «explication», le propriétaire du véhicule brûlé a retrouvé son interlocuteur assis sur un banc avec des amis. Il lui a alors porté plusieurs coups, dont l’un au niveau de la hanche.

La victime de 26 ans a été prise en charge au centre hospitalier de Narbonne, où elle a subi une opération d’urgence et s’est vu délivrer 30 jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Le suspect interpellé

L’agresseur de 22 ans, défavorablement connu des services de police, a pris la fuite juste après les faits mais a pu être interpellé le lendemain. Il a été placé en garde à vue jusqu’au vendredi 14 août, pour ensuite être placé en détention. L’enquête a révélé qu’il avait acquis sa machette quelques jours avant, mais il a assuré qu’il ne l’avait pas achetée à dessein de se venger.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tags:
Narbonne, garde à vue, vengeance, violences, incendie, agression, réseaux sociaux, arme blanche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook