France
URL courte
151111
S'abonner

Le Président de la République a dénoncé l'acte «inqualifiable» des auteurs des tags inscrits sur le Centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane et a promis de «tout faire» pour qu'ils soient traduits en justice.

«Tout sera fait» pour poursuivre les auteurs des tags découverts au Centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), village martyr de la Seconde Guerre mondiale, a réagi samedi le Président Emmanuel Macron, dénonçant un acte «inqualifiable».

Le chef de l’État «condamne avec la plus grande fermeté cet acte inqualifiable. Il apporte tout son soutien au maire et à la commune. Il leur assure que tout sera fait pour que les auteurs de cet acte soient traduits en justice», a communiqué l’Élysée.

«Crachat sur la mémoire»

Des tags ont été inscrits sur le centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane, rappelle l'AFP. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a évoqué dans un tweet des «inscriptions négationnistes», et parlé de «crachat sur la mémoire de nos martyrs».

Sur une photo mise en ligne par le Populaire du centre, on voit le mot «martyr» rayé à la peinture, une bâche bleue couvrant des inscriptions. Selon le journal, «le mot "menteur" a été ajouté ainsi qu'une référence à un révisionniste et à des théories qui régulièrement refont surface à propos du village martyr haut-viennois».

Une enquête a été ouverte au parquet de Limoges.

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe
La maire d’Aix-en-Provence invite Véran à «la fermer» après l’annonce de nouvelles mesures visant sa ville
Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Tags:
Emmanuel Macron, mémoire, vandalisme, Seconde Guerre mondiale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook