France
URL courte
3611
S'abonner

Alors que la décision concernant l’extension des terrasses dans l'espace public à Paris a été introduite par la maire de la ville fin mai, il a été désormais décidé par la mairie de prolonger cette mesure «exceptionnellement» jusqu'en juin 2021 «compte tenu de l'ampleur de la crise qui frappe le secteur», informe l’AFP.

L'extension des terrasses des bars et restaurants sur l'espace public de la capitale française restera en vigueur «exceptionnellement» jusqu'en juin 2021, selon le premier adjoint à la maire de Paris, Emmanuel Grégoire, cité par l’AFP.

L’élu a tenu à préciser que cette mesure avait été prolongée «compte tenu de l'ampleur de la crise qui frappe le secteur».

Introduite fin mai par la maire de Paris Anne Hidalgo, cette mesure qui a concerné 8.000 établissements parisiens «est assortie de plusieurs contreparties», dont la fermeture des terrasses à 22h00 et la limitation des nuisances sonores pour les riverains, a détaillé le premier adjoint.

En outre, les contrôles et sanctions des contrevenants seront «renforcés», et l'amende portée de 138 à 500 euros.

Les mesures sanitaires renforcées

Auparavant, il a été annoncé un certain renforcement des mesures censées empêcher la propagation du coronavirus. Notamment, le port obligatoire du masque à Paris a été étendu à partir de samedi matin 8h à de nombreuses zones de la capitale dont une partie des Champs-Élysées, le quartier du Louvre et celui des Batignolles. Là où le masque n'est pas obligatoire, il est recommandé de le porter lorsqu'il y a beaucoup de monde.

Par ailleurs, les contrôles s'assurant du respect des gestes barrières ont été renforcés dans les bars, restaurants et sur les terrasses. En cas de non-respect de ces règles, les établissements pourront être fermés administrativement.

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Tags:
Mairie de Paris, santé, Covid-19, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook