France
URL courte
Par
10634
S'abonner

Sa visite chez le coiffeur a mal tourné pour cet habitant de Ploubezre (Côtes-d’Armor) qui voulait se préparer à un mariage. Procédant à une technique de lissage par «incendie capillaire», le professionnel lui a mis le feu aux cheveux. Et le client de finir aux urgences avec sept jours d'ITT, selon Le Télégramme.

Tout ne s'est pas passé comme prévu pour ce jeune habitant de Ploubezre qui s'est rendu vendredi 4 septembre dans un salon de coiffure du centre-ville de Lannion avant le mariage de son cousin, relate Le Télégramme.

Son coiffeur habituel ne travaillant pas il a décidé d'en essayer un autre.

Au début tout allait bien jusqu'à ce que le professionnel, qui ne parlait pas français, enduise ses cheveux d'une grosse quantité de gel, allume son briquet et y mette le feu sans le prévenir.

«Franchement, j'ai pris peur en voyant ma tête en feu dans le miroir. Et ça a bien chauffé au niveau du visage», a confié le jeune à Actu.fr.

Le coiffeur l'a immédiatement conduit au bac à shampooing pour asperger ses cheveux et son visage d'eau froide, puis il l'a ramené sur son siège et a continué de lui couper les cheveux.

Sept jours d'ITT

En se levant le jeune homme a vu que son visage était écarlate et qu'il avait des cloques. Choqué, il a voulu payer mais le coiffeur a refusé en disant «sorry man». 

À la pharmacie la plus proche, il a été orienté vers les urgences.

«Là, le médecin a constaté des brûlures au front. Je pense que le gel a coulé et donc a brûlé mon front.»

Il est sorti des urgences avec un certificat médical prescrivant sept jours d'interruption totale de travail. Il a porté plainte.

Explications du gérant du salon

Contacté par Le Télégramme, le gérant du salon de coiffure évoque un problème de communication entre le coiffeur et son client, la technique de défrisage en question nécessitant que ce dernier ne bouge pas.

«Le coiffeur l’a dit au client en anglais mais lui n’a pas compris et le produit a coulé», a indiqué le gérant.

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
En continu: le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh
Tags:
feu, cheveux, coiffeur
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook