France
URL courte
Par
12472
S'abonner

La Russie entend effectuer un vol d'observation au-dessus du territoire français du 21 au 25 septembre, a annoncé le chef du Centre national russe pour la réduction des risques nucléaires. Pour sa part, la mission conjointe de l'Allemagne, de la France et de la Roumanie va également organiser un vol d'observation au-dessus de la Russie.

Dans le cadre du traité Ciel ouvert un groupe d'inspecteurs russes effectuera un vol d'observation au-dessus de la France depuis l'aérodrome d'Orléans-Bricy, a déclaré le chef du Centre national pour la réduction des risques nucléaires, Sergueï Ryzhkov.

Portée de vol de plus de 2.000 km

Selon lui, les inspecteurs seront à bord d’un avion Tupolev Tu-154M pour cette mission prévue du 21 au 25 septembre.

La portée de vol maximale sera de 2.078 kilomètres. L’aéronef effectuera ses observations le long du trajet convenu et sous le contrôle de la partie française.

Un vol au-dessus de la Russie

Pour sa part, la mission conjointe de l'Allemagne, de la France et de la Roumanie effectuera également un vol d'observation au-dessus de la Russie depuis l'aérodrome de Koubinka, situé dans la région de Moscou, a ajouté M.Ryzhkov.

«Dans la période du 21 septembre au 25 septembre 2020, dans le cadre de la mise en œuvre du traité Ciel ouvert, la mission conjointe de l'Allemagne, de la France et de la Roumanie effectuera un vol d'observation au-dessus du territoire de la Fédération de Russie à bord d’un avion d'observation roumain AN-30, depuis l'aérodrome de Koubinka.»

D’après Sergueï Ryzhkov, des spécialistes russes contrôleront le respect rigoureux des paramètres de vol au-dessus du territoire ainsi que l'utilisation des équipements d'observation prévus par l'accord.

Traité Ciel ouvert

Signé le 24 mars 1992 à Helsinki puis entré en vigueur le 1er janvier 2002, le traité prévoit des vols de surveillance non armés sur la totalité du territoire des États membres afin de renforcer la compréhension et la confiance mutuelles en permettant à tous ses participants de collecter des informations sur les forces militaires des autres pays membres.

Lire aussi:

Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Tags:
avion, Traité Ciel ouvert, vol, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook