France
URL courte
Par
Attaque près des ex-locaux de Charlie Hebdo (18)
41110
S'abonner

Invité sur BFM TV, l’ancien collaborateur de Charlie Hebdo Patrick Pelloux a confié éprouver un sentiment de répétition, après l’attaque à l’arme blanche de Paris. Le médecin urgentiste a rappelé que la France n’en avait pas fini avec le terrorisme et s’est étonné que les anciens locaux de Charlie Hebdo aient pu être laissés sans surveillance.

Sur BFM TV, l’urgentiste et ancienne plume de Charlie Hebdo Patrick Pelloux a réagi à l’attaque au hachoir qui a eu lieu à Paris. 

Le médecin dit y voir «comme une répétition», après les attentats de 2015 qui avaient ciblé l’hebdomadaire satirique.

Alors que se tient justement le procès des djihadistes ayant agi en 2015, Patrick Pelloux a rappelé que la France était toujours en «guerre» contre le terrorisme. Il a appelé à «prendre au sérieux» cette menace, en donnant notamment plus de moyens aux services de renseignements.

«C’est comme une répétition […] On a l’impression que ça recommence. C’est une vraie guerre. On l’a peut-être oublié parce que ça fait maintenant six mois qu’on ne parle que de la Covid-19. Mais il y a une vraie guerre qui se joue. Ils [les assaillants, ndlr] ont une hargne, une violence contre ce que nous sommes, contre notre société, la République [...] il faut vraiment le prendre très au sérieux», a-t-il déclaré sur BFM TV.

Une rue pas assez sécurisée?

Faisant écho aux propos de Gérald Darmanin, pour qui la menace a été «sous-évaluée» dans le secteur de l’attaque, Patrick Pelloux s’est étonné que les anciens locaux de Charlie Hebdo n’aient pas été gardés de plus près.

S’il admet que les forces de l’ordre ne peuvent pas surveiller «tous les lieux de Paris où il y a eu un attentat», le médecin affirme qu’une «attention particulière» aurait dû être accordé à l’ancien siège du journal satirique et à ses alentours.

Patrick Pelloux a enfin tenu à saluer la réactivité des secours après l’attaque, notamment les Samu et les pompiers de Paris, qui s’entraînent en prévision de ce genre d’évènements.

Dossier:
Attaque près des ex-locaux de Charlie Hebdo (18)

Lire aussi:

«Auteurs intellectuels» de l’attentat de Conflans: qui sont-ils?
Tariq Ramadan mis en examen pour viols sur une cinquième femme
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tags:
attaque, terrorisme, djihadisme, attentat, Charlie Hebdo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook