France
URL courte
Par
6576149
S'abonner

Les Hautes-Alpes sont devenues le théâtre de la 4e édition des exercices militaires français de grande envergure «Baccarat 2020» qui ont impliqué plus de 1.500 militaires. Ils s’inscrivent dans la stratégie définie par le chef d’état-major des armées visant à endurcir les forces armées dans un monde post-épidémique, indique La Provence.

Une vaste opération militaire aéroterrestre s’est déroulée dans les Hautes-Alpes en septembre 2020. Plus de 1.500 soldats français, issus de 27 unités, y ont participé, rapporte La Provence.

Cette quatrième édition «Baccarat» avait pour objectif d’améliorer le niveau de l’armée conventionnelle, mission qui s’inscrit dans la stratégie du chef d’état-major des armées, poursuit le quotidien.

Ainsi, il est question d’augmenter les compétences militaires et de ne pas se contenter de lutter contre les terroristes dans le cadre de l’opération Barkhane menée au Sahel.

Stratégie d’une armée «durcie»

«Mon ambition est que la France dispose d'une armée de Terre durcie, prête à faire face aux chocs les plus rudes jusqu'à l'affrontement majeur, qui constitue désormais une "hypothèse crédible"», explique le général Thierry Burkhard, chef d’état-major de l'armée de Terre (CEMAT) dans un document présentant ses ambitions et intentions concernant le développement de l’armée et appelé «Supériorité opérationnelle 2030».

En plein confinement, les dangers d’«un monde post-crise Covid-19» ont été évoqués par le chef d’état-major des armées (CEMA), le général François Lecointre, à l’Assemblée nationale. Il a pointé «le comportement de certains acteurs régionaux», «un probable repli américain», ainsi que «l’activisme chinois».

De même, Thierry Burkard justifie cette stratégie par «l’incertitude renforcée par de nombreux bouleversements géopolitiques récents» et par «la difficulté des Européens à concevoir et organiser par eux-mêmes les conditions de la défense collective de leur continent».

Opération Baccarat

Dans les Hautes-Alpes, les troupes se sont entraînées à parfaire leurs techniques d’intervention en milieu montagnard et se familiariser avec du nouveau matériel. Les manœuvres se sont déroulées entre Grenoble, Valence, Gap et Briançon.

Selon les informations relayées par la préfecture du département, de nombreuses opérations étaient prévues, notamment des vols techniques en montagne, une opération héliportée d’une compagnie de chasseurs alpins, un raid d’artillerie de la section d’appui mortier du 1er régiment d’artillerie des chasseurs alpins, ainsi qu’un survol de reconnaissance et d’investigation.

Lire aussi:

L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
opération, exercices, militaires, Hautes-Alpes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook