France
URL courte
Par
7220982
S'abonner

Marine Le Pen a répondu sur Twitter à Enrico Macias qui menaçait de quitter la France si la chef de file du RN était élue présidente en 2022. Le différend politique qui oppose les deux personnalités dure depuis plusieurs années.

Marine Le Pen a lancé une pique à l’encontre d’Enrico Macias sur Twitter, après que celui-ci se soit inquiété de la possible victoire à la présidentielle de 2022 de la femme politique. Sur la radio communautaire juive Radio J, le chanteur avait en effet déclaré qu’il était prêt à quitter la France, peut-être pour rejoindre Israël, si la dirigeante du RN arrivait aux plus hautes responsabilités.

Marine Le Pen a donc réagi sur les réseaux sociaux, déclarant que ce potentiel départ constituait «une bonne raison supplémentaire de voter pour [elle] en 2022!».

Une inimitié ancienne

Ce n’est pas la première fois qu’Enrico Macias fait part de ses divergences de vue avec la chef de file du RN. Il avait déjà avancé l’idée de son expatriation à la veille des élections présidentielles de 2017, annonçant à la Radio Télévision Suisse qu’il sauterait dans un avion «le lendemain» du scrutin, si les résultats étaient favorables à Marine Le Pen.

En 2015, le chanteur né en Algérie avait même invité les communautés juives et musulmanes de France à suivre son exemple, en cas d’élection de la fille de Jean-Marie Le Pen. Sur le plateau de TV5 Monde, l’interprète d’Adieu mon pays avait même évoqué le régime de Vichy, déclarant que le parti de la famille Le Pen reprenait «tous les poncifs de ce qui a précédé la Shoah».

«Je le dis aux musulmans et à la communauté juive, si Marine Le Pen vient au pouvoir, je vous en supplie, ne restez pas en France […]  Je ne veux pas que la France redevienne la France de Vichy», avait-il affirmé à TV5 Monde.

Lire aussi:

Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
Tags:
Présidentielle française 2022, Présidentielle française 2017, régime de Vichy, Israël, Marine Le Pen, Enrico Macias
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook