France
URL courte
Par
341962
S'abonner

«Quand je fais mes courses, je vais aux rayons produits bretons», a ironisé ce 21 octobre le président de l’Assemblée nationale, faisant ainsi écho aux récentes déclarations de Gérald Darmanin qui s’est dit «choqué» de voir dans des hypermarchés des rayons de telle ou telle «cuisine communautaire».

Les confidences du ministre de l’Intérieur sur le problème de communautarisme en France ont fait réagir Richard Ferrand. Hier sur BFM TV, Gérald Darmanin s’était dit «choqué» de voir dans les hypermarchés «un rayon de telle cuisine communautaire et de telle autre à côté». Le président de l’Assemblée générale ne partage pas cet avis.

«Moi ça ne me choque pas. Quand je fais mes courses, je vais aux rayons produits bretons, parce que je suis Breton. Et je vais vers des produits de terroir», ironise-t-il ce mercredi 21 octobre sur BFM TV.

Il explique que dans sa circonscription à Châteaulin (Finistère), «il y a une grande entreprise qui exporte 500.000 tonnes de poulets par an vers l'Arabie saoudite et c'est du poulet halal».

«Alors je constate que quand ça permet à des filières entières de vivre, à des entreprises de prospérer, eh bien on considère qu'on s'adapte à la demande du marché, donc ce n'est pas un sujet», tranche-t-il.

«Pourquoi des rayons spécifiques?»

Admettant «très bien» comprendre que «la viande halal soit vendue dans des supermarchés», le ministre de l’Intérieur regrette cependant «des rayons spécifiques».

«Pourquoi je dois faire un rayon différent? Là je reconnais donc du coup les musulmans qui vont dans le rayon halal, puis je vais dans le rayon casher puis j’ai le rayon de tous les autres. Pourquoi des rayons spécifiques?», s’interroge-t-il.

Enfin, M.Darmanin a pointé la responsabilité du capitalisme dans le communautarisme:

«Quand on vend des vêtements communautaires, peut-être qu’on a une petite responsabilité dans le communautarisme. Lorsqu’on prête de l’argent à certain nombre d’associations ou entreprises très communautaires, [...] peut-être qu’il y a une petite responsabilité».

Lire aussi:

Covid en France: le nombre journalier de contaminations et de décès en légère baisse
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Tags:
France, communautarisme, Gérald Darmanin, Richard Ferrand
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook